Bonaparte emprisonné à Nice

Rédigé le 12/04/2021
Richard Pogliano


Bonaparte emprisonné à Nice, son amitié avec Augustin Robespierre faillit le conduire à la guillotine.

Bonaparte séjourna trois fois à Nice. D’abord en 1793, avec son 4ème régiment d’artillerie. Ensuite pendant l’année 1794, au cours de laquelle il fut arrêté, suite à la réaction thermidorienne des 27 et 28 juillet qui conduisit Robespierre et ses amis à l’échafaud. Ne trouvant rien de compromettant contre lui, malgré son amitié avec le frère cadet de Maximilien, il fut libéré. 

Bonaparte revint à Nice le 27 mars 1796 en tant que général en chef de l’Armée d’Italie. Le 2 avril, à la tête de ses 43 000 hommes, il quitte Nice. La campagne d’Italie commence. La légende du " petit caporal " est née ! 




L’écrivain et historien, Richard Pogliano, se lance un nouveau challenge… la narration radiophonique sur la radio numerique Flpradio.fr.

Economiste de formation, il est devenu historien par passion, la passion de Nice et du Pays Niçois qu’il n’a jamais quitté.
Depuis plusieurs années cet auteur et conférencier niçois nous régale avec ses livres sur l’histoire, les anecdotes ou autres récits sur Nice, sur son passé, son histoire et les personnages marquants de notre Région.

Il nous conte les petites histoires surprenantes et inconnues de notre région.
Il nous révèle les plis cachés de l’histoire, une histoire faite de rites et croyances, légendes et superstitions, mœurs et coutumes, drames et passions.