La sChOOL invite l'artiste de Street Art JAUNE

Rédigé le 16/03/2021
Côte Culture


Dans la continuité des actions menées en faveur de l'art urbain et de son rayonnement dans l'espace public, la sChOOL a proposé à l'artiste de Street Art Jaune de marquer le territoire de son empreinte !

Depuis plusieurs années, la sChOOL à permis à l'art urbain d'être mis en valeur: en 2018, Nicolas Barrome réalise une immense fresque dans le quartier Marenda-Lacan à Antibes. Puis dans le cadre du festival les Nuits Carrées 2019, le duo belge Hell'O Collective réalise une fresque de 800 m2 à l'entrée de la ville; Grems réalise également 4 fresques sur les murs de la sChOOL. Enfin, en 2020 naît le Festival International d'art Urbain Coul'Heures d'Automne, avec plus de 1200 m2 de surfaces investies !

C'est donc dans cet esprit que la sChOOL, en collaboration avec la C.A.S.A, invite l'artiste Jaune afin de rendre hommage aux héros du quotidien. Il réalisera ainsi une oeuvre dans la salle de repos des agents de la collecte des déchets de la C.A.S.A mais également une seconde oeuvre en trompe l'oeil sur une benne à ordures ménagères. Cette collaboration a pour objectif de mettre en lumière les héros de notre quotidien, qui malgré la crise, n'ont cessé d'assurer leurs missions auprès des populations. Etant lui même un ancien agent de la propreté urbaine, Jaune redonne une visibilité à ces héros du quotidien, dont le travail est essentiel.



Jaune est un artiste belge qui s’est spécialisé dans l’utilisation du pochoir en utilisant comme protagonistes de ses histoires les ouvriers de propreté publique ou de construction. Il met en place un univers jouant sur le paradoxe entre visible et invisible, en effet, ces travailleurs sont toujours vêtus de combinaison fluo extrêmement visible mais sont pourtant devenus totalement invisibles aux yeux des gens, ils font partie du décor urbain auquel plus personne ne prête attention. Dès lors, ils sont libres d’abandonner leur fonction et de se livrer à toutes sortes d’aventures proche de l’absurde.

Ceux censés nettoyer le monde deviennent donc des générateurs de chaos, escaladant les façades, jouant au golf avec les ordures,  ou faisant du parachute avec des sacs plastiques… Ils détournent le mobilier urbain pour en donner un nouveau sens, une nouvelle utilité et explorer ainsi, à travers l’humour, une réinvention du quotidien en faisant de notre monde de tous les jours un terrain de jeu.

Page Facebook de l'artiste
Site internet de l'artiste

 


Du vendredi 12 au vendredi 19 mars: réalisation d'une oeuvre sur une benne à ordures ménagères à La sChOOL.
Vendredi 19 mars: inauguration à La sChOOL de la benne à ordures ménagères en présence de l’artiste, de la direction de la Communauté d'Agglomération de Sophia Antipolis, des médias et du président de la C.A.S.A