Gauvain Sers

Les Arts d'azur, 12 Rue des Jardins Le Broc

dimanche 21 mars 2021 de 20:30 à 22:00

- Le concert de Gauvain Sers initialement prévu le Samedi 04 avril 2020 est reporté au Dimanche 21 mars 2021, à 19h30.
Les billets restent valables pour les dates de report. 
Si la/les nouvelle(s) date(s) ne permettent pas aux spectateurs d’assister au spectacle pour lequel ils ont acheté leur(s) billet(s), il pourra leur être proposé un remboursement. Ils sont invités à se rapprocher de leur point de vente pour en connaître les modalités. Pour les places achetées directement en mairie, merci de se rapprocher de la direction de la salle via l'adresse lesartsdazur@lebroc.fr. 
En raison de la situation sanitaire actuelle et des restrictions gouvernementales, les remboursements ne pourront intervenir avant quelques semaines. 

Les chansons de Gauvain Sers descendent dans la rue.
Certaines se chantent le poing levé. D’autres se fredonnent le sourire aux lèvres.
C’est avec ce répertoire façonné sur deux axes, où la poésie se mêle au social, que le Creusois nous embarque dans son deuxième album au titre évocateur Les Oubliés.

Le précédent, Pourvu, écoulé à plus de 115 000 exemplaires, s’est promené au long de 168 concerts.
C’est durant cette période que le Creusois de 29 ans, originaire de Dun-Le-Palestel a écrit la majorité de ses nouveaux morceaux.
Ce sont des chansons d’automne mélancolique et de printemps de révolte, où se manifestent les crises et les colères d’aujourd’hui. Le mail d’un instituteur de Ponthoile (Somme) lui a inspiré Les Oubliés, en mars 2018.
« J’avais déjà en tête de parler de la désertification et je cherchais un angle. La fermeture d’une école est le symbole le plus fort qui soit », assure le fils de prof - son père enseigne les maths.

Tarif:  plein 20 € - réduit 15 €

On en parle

« Le chanteur repéré par Renaud, Gauvain Sers, revient avec Les Oubliés. Un album émouvant où il aborde la question de la désertification des campagnes et dénonce l’abandon des services publics en milieu rural. »
L’HUMANITÉ